Blog

Le journalisme Citoyen

Mar 12, 2015| 0 Comment

Le est un aspect particulier du média civique qui est l’utilisation des outils de communication, notamment ceux apportés par Internet (site web, blog, forum, wiki…), par des millions de particuliers dans le monde comme moyens de création, d’expression, de documentation et d’information. Il y a un certain renversement dans ce domaine, le citoyen passant du rôle de simple récepteur à celui d’émetteur, devenant lui-même un média. Dans ce contexte, le journalisme citoyen est à contraster avec le journalisme social qui en est un dérivé.

Les acteurs du journalisme citoyen sont des « citoyen-reporters ». Il s’agit d’internautes qui souhaitent témoigner sur ce qu’ils voient, sur ce qu’ils entendent ou sur ce qu’ils constatent. Agoravox, Citizenside, iReport sont les principaux acteurs sur internet s’étant dotés d’une plateforme communautaire de journalisme citoyen.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Journalisme_citoyen

Le journalisme : histoire d’un combat

Depuis l’antiquité nombreux sont les hommes qui se sont dressés contre le pouvoir, affirmant leur opinion même si celle ci était contraire à la volonté du pouvoir. Cependant ils se heurtaient bien souvent à un système de censure efficace et à un cloisonement à des médias à la distribution très réduite. Comment l’essort de la technologie et les diverses crises qu’à traversé le journalisme en on fait ce qu’il est aujourd’hui ? La censure est-elle toujours présente dans notre société ?

Cours de journalisme : photographie et choix éditoriaux

Quand considérer qu’une photographie est une construction ?
Décide-t-on alors de la publier ?
Photographie-t-on un protagoniste de fait divers comme on photographierait un personnage public?
Les victimes d’un séisme en Europe comme celles du séisme en Haïti ?
Quels enjeux derrière la question de la couleur et du noir et blanc ?

Conseils et astuces:

On ne passe pas une photographie de couleur en noir et blanc. C’est une duperie. En faisant ça, on fait rentrer la photo et l’événement qu’il représente dans l’Histoire, parce qu’on associe le noir et blanc au passé, et à la sanctuarisation du passé.
Il y a un problème aujourd’hui : on se permet des choses « sur le terrain » qu’on ne se permettrait pas en France. On trouve acceptable de photographier une Haïtienne avec la jambe arrachée, mais on n’aurait jamais photographié les victimes du tremblement de terre en Italie comme ça ! Penser aux conséquences de ses actes, ça veut dire se comporter là-bas comme on se comporterait dans la rue en bas.

Vincent Ejarque, chef d’édition à l’Opinion, revient sur la place du photographe et sa responsabilité, lors de son intervention à la Street School, programme de formation gratuite au journalisme.

Cours de journalisme : Le reportage

Qu’est-ce qu’un bon reportage ?
Comment s’y préparer, quelles difficultés anticiper ?
Que faire une fois de retour du terrain ?

Conseils et astuces

Demandez-vous toujours qui vous parle, d’où il parle, pourquoi il vous parle, et quel message il veut vous faire passer.
En reportage, alternez les moments d’interview formels, et les moments plus informels, où vous vous fondrez davantage dans l’ambiance et le contexte du lieu. Et prenez un maximum de détails visuels.
Quand on nous parle d’un lieu, on profite du fait qu’on en est proche pour aller voir, vérifier par soi-même. Une fois rentré à la rédaction, ce n’est plus possible, et on n’a plus rien à répondre à son chef.
De même, il ne faut pas hésiter à prendre les numéros des personnes rencontrées, dans le cas où on aurait besoin de précisions.

Aurélie Darbouret, reporter au magazine Neon, donnait ses astuces et conseils pratiques dans le cadre de la Street School, programme gratuit de formation au journalisme.

About AuthorConsoLocale.com

73 Total Posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :